L’essentiel à savoir sur la Chambre des métiers de l’artisanat ou la CMA

cma
Rate this post

La CMA ou encore chambre des métiers de l’artisanat a été mise en place dans l’optique d’aider les artisans pour qu’ils puissent bien gérer leur entreprise. Tout en étant indépendants, la plupart des artisans sont experts dans un domaine particulièrement. Ils dépendent du régime social des indépendants. L’ensemble des associés ou collaborateurs de la CMA défendent l’artisanat, prennent la partie des artisans et permettent le développement de la formation professionnelle dans le milieu. Découvrez-en plus sur la CMA dans cet article.

Comment définit-on l’artisanat ?

L’artisanat n’est rien d’autre qu’un secteur d’activité qui rassemble à peu près 3 millions de personnes dispersées dans plus de 1,3 million d’entreprises françaises. Ces entreprises possèdent en général un statut juridique d’indépendant ou d’entreprise individuelle. Leurs chiffres d‘affaires sont estimés à plus de 300 milliards d’euros. L’artisan a son domaine de prédilection ou une expertise dans un certain domaine. Cela lui permet d’assurer des prestations d’une grande qualité comparée au secteur industriel standardisé.

Quant à son profil, la CMA est composée des entreprises qui disposent d’un nombre de salariés ne dépassant pas dix et se divisant en 4 parties : le service, l’alimentation, les fabrications et le bâtiment. Les dettes d’une entreprise artisanale ainsi que l’imposition sur les revenus d’une entreprise artisanale sont totalement à la charge de son dirigeant.

Lorsqu’il y a un manque de chiffre d’affaires, les artisans ne reçoivent plus de rémunération et perdent le droit aux allocations pour le chômage suite à un arrêt d’activité. Pour le moment, les artisans sont liés au régime social des indépendants, ce qui sera bientôt supprimé, car les artisans préfèrent être rattachés au régime général d’assurances maladie.

Lisez aussi  Quels sont les critères pour choisir un grossiste geekvape ?

Comment la CMA fonctionne-t-elle ?

La vocation de la chambre des métiers de l’artisanat est avant tout de soutenir l’artisanat en France. L’ensemble des structures qui forme la CMA est de service public et est reconnu à l’échelle mondiale. Leurs services proposent d’accompagner les étudiants, ceux qui cherchent un emploi ainsi que les chefs d’entreprise dans le domaine de l’artisanat. Le CMA a donc une action locale, car elle défend les profits des entreprises artisanales dans certaines régions ou dans certains départements.

Ces entreprises sont à ce jour des centaines et ne cessent d’augmenter. Ils sont tous publics et leurs dirigeants sont élus pour un mandat de 5 ans. Le vote est fait par tous ceux qui sont immatriculés au répertoire des métiers, autrement dit l’ensemble des artisans français. La CMA dirige donc des établissements dirigés par des artisans pour d’autres artisans et reste de ce fait une structure tournée vers le développement de l’artisanat.

Ayant son siège en France, la CMA est un établissement national qui fait partie de la fédération du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat françaises. Elle participe fortement à la représentation de l’artisanat de la France dans l’Union européenne. Grâce à ses actions, la CMA permet d’intégrer l’artisanat dans les plans européens déployés en région locale.

cma

Quelles sont les missions de la CMA ?

La CMA doit jouer plusieurs rôles, tous aussi importants les uns que les autres. Il s’agit de :

  • La défense du secteur de l’artisanat ;
  • Le soutien accordé aux entrepreneurs artisans ;
  • Les formations professionnelles dédiées aux artisans.
Lisez aussi  Kurt Salmon : l’entreprise évolue et devient Wavestone

Ces rôles joués par la CMA ont une importance non négligeable dans le domaine de l’artisanat. Ainsi la CMA accompagne quotidiennement tous les professionnels de l’artisanat par le biais de son ancrage territorial. Son apport dans ce secteur devient donc indispensable aux artisans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *